Siège social:
Centre de Santé de Reference de la commune 3 (PMI Centrale) du district de Bamako,
Mali
Boite Poste : BPE1149

Tél. : +223 20 22 28 74

Des médias sociaux: Suivez AKIMA sur Facebook

Activities: Les grandes lignes des activités que L’AKIMA a tenu depuis sa creation 
L’AKIMA a mené plusieurs activités à partir de 2005 à nos jours.
 Voir la page des nouvelles pour plus de détails.

STATUTS

PRÉAMBULE :

L’association ci –dénommée ; régie par les présents statuts est fondée sur l’idée d’union ; de solidarité entre ses membres.
Les Kinésithérapeutes du Mali :
Voici le rôle de la kinésithérapie dans notre pays.
Vu l’importance de la kinésithérapie dans la réhabilitation médicale et sociale.
Vu la méconnaissance de la profession de kinésithérapie par l public et même de certains milieux médicaux et paramédicaux :
Décident la création d’une association des kinésithérapeutes du Mali :

Chapitre I : CRÉATION –SIÉGÉ-RESSORT TERRITORIAL-DURÉE

ARTICLE 1 : Création

Il est créé entre les kinésithérapeutes du Mali qui adhèrent aux présents statuts une association dénommée Association des Kinésithérapeutes du Mali.
Son sigle est AKIMA
Sa devise est : Santé du corps et de l’esprit.
Son emblème est : deux mains se faisant face entre lesquelles un malade passe de la station assise dans un fauteuil roulant à la station debout ; le tout entouré par le sigle de l’association.
C’est une association apolitique à bout non confessionnel et non lucratif.

ARTICLE2 : Siège

Le Siege de l’association est à Bamako au centre de santé de référence de la commune III (PMI Centrale) et peut être transféré en tout être lieu et à tout moment sur décision du congrès.

ARTICLE3 : Ressort territorial

Le ressort territorial de l’association est celui de la république du Mali.

ARTICLE 4 :

La durée de l’association est illimitée sauf dissolution anticipée et prononcée par le congrès.

CHAPITRE II : BUT-OBJECTIFS

ARTICLE 5 : BUT

L’AKIMA a pour but :
-De valoriser la profession de kinésithérapie tout en renforçant les liens de solidarité entre membres.

ARTICLE 6 : Objectifs

Les objectifs de l’AKIMA sont de :

  • Favoriser des échanges entre ses membres et les associations sœurs nationales et internationales.
  • Renforcer les capacités de prise en charge des kinésithérapeutes
  • Sauvegarder des intérêts moraux et matériels de ses membres.
  • Promouvoir le genre ;
  • Représenter les kinésithérapeutes au plan national et international.

CHAITRE III : Adhésion –Composition-Membres-Démission

Article 7 : Adhésion

L’adhésion est libre et volontaire .Elle se fait sur la base d’un dossier d’adhésion dont les pièces sont indiquées à l’article 5 du règlement intérieur.

Article 8 : Membres

L’AKIMA comprend des membres actifs, des membres sympathisants, des membres ‘honneurs et des membres observateurs.

Article 9 : Membres ACTIFS

Devient membre actif tout Kinésithérapeute titulaire d’un diplôme reconnu par l’Etat Malien et satisfaisant aux conditions de l’article 7 des présents statuts.

Article 10 :

La qualité de membre actif se perd par :

  • Accumulation d’un an d’arrières de cotisation
  • Exclusion
  • Démission
  • Nuisance ou tentative de nuisance à l’Association.

Cette qualité de membre actif est retrouvée lorsque le membre déchu s’acquitte de ses arriérés.
En cas d’exclusion, de démission ou de faute grave, la réintégration du membre peut être décidée par le congrès ou l’assemblée générale.

Article 11 : Membres sympathisants

Devient membres sympathisant ou associé, tout professionnel de la santé partageant les mêmes idéaux que ceux de l’association.

Article 12 : Membres D’honneurs

Peut être membre d’honneur, toute personne physique ou morale, en raison de son intérêt manifeste pour la promotion de la kinésithérapie, par décision de l’assemblée Générale ou du congrès et sur proposition du bureau exécutif de l’AKIMA.

Article 13 : Membres sympathisants

Les membres sympathisants ou d’honneur peuvent soutenir l’association (financièrement et /ou autrement), faire de propositions allant dans le sens de l’atteinte des objectifs de l’association mais ne sont ni électeurs ni éligibles à un poste au niveau des organes de l’association.

Article 14 : Membres observateurs

Ils sont constitués par des étudiants de l’institut National de Formation en Sciences de la santé en filière kinésithérapie.

Article 15 : Démission

Tout membre peut à tout moment se retirer de l’Association s’il le désire. Il doit alors déposer une lettre de démission auprès du B.E (bureau exécutif) qui la transmettra à son tour au congrès
Le membre démissionnaire doit préciser dans sa lettre les motifs de sa démission .Une démission n’est acceptée que lorsque toutes les créances en souffrance sont payées et que tout bien appartenant à l’association a été remis.

Chapitre IV : LES INSTANCES DE L’AKIMA

Les instances de gestion de l’association sont :

  • Le Congres :
  • L’assemblée générale
  • Le bureau exécutif
  • Les antennes
  • Les commissions
  • Le commissariat aux comptes

Article 16 : Le CONGRES

Le congre est la plus haute instance de l’assemblée, il définit sa ligne de conduite. Il se tient ordinairement tous les trois(3) ans ; mais peut se tenir en session extraordinaire sur proposition des 2/3 de ses membres actifs.
Il adopte les statuts et règlement intérieur de l’AKIMA ainsi que le bilan d’activités et le bilan financier du bureau sortant.
Il valide l’élection des membres du bureau exécutif et du commissariat aux comptes.

Article 17 :l’Assemblée Générale

Elle est l’instance intermédiaire entre 2 congrès et se tient tous les ans. Elle permet au bureau exécutif de rendre compte aux membres de ses activités et aux organes de réorienter la vie de l’association.

Article18 : Le Bureau Exécutif

C’est l’instance d’exécution des décisions prises par le congrès et par les différentes Assemblées. Il est composé de membres qui sont :

  • L président
  • Le vice-président-charge du genre
  • Le secrétariat Administratif
  • Le secrétariat Administratif Adjoint, chargé de la communication, de l’information et des relations extérieurs
  • Le trésorier Général
  • Le Trésorier Général Adjoint
  • Les 2 Secrétaires à l’organisation
  • Le Secrétaire aux relations sociales et conflits

Article 19 : Le Président

Il est le premier responsable de l’association et préside les réunions.
Il répond de toutes les affaires administratives et juridiques de celle-ci. Il coordonne les activités du Bureau Exécutif.
Il ordonne les dépenses.

Article 20 : Le vice-président

IL seconde le président et le remplace en cas d’absence sauf dans l’ordonnancement des dépenses. Il est chargé de la promotion du genre.

Article 21:Le Secrétaire Administratif

Il est chargé du classement et de la conservation des archives .Il rédige les correspondances et enregistre les courriers .Il établit les rapports des réunions sous les ordres du président et tient le registre des procès-verbaux. Il est aussi charge de mettre à jour la base de donnes.

Article 22 : Le Secrétaire Administratif Adjoint chargé de la communication et des relations extérieurs

Il est chargé de communiquer les informations utiles .Il agit en relation avec le secrétaire Administratif.
Il est aussi charge d’établir des relations de partenariat avec d’autres Associations en collaboration avec le président.

ARTICLE23 : Le Trésorier général

Il est le responsable des documents comptables et doit à cet tenir les livrets de caisse et de banque. Il effectue les dépenses sur ordre écrit du président.

Article 24 : Le trésorier général adjoint

Il assiste le trésorier et le remplace en cas d’absence .Il est chargé de la gestion des biens matériels de l’association en collation avec le trésorier général.

Article 25 : Les Secrétaires à l’organisation

Ils sont chargés de l’organisation matérielle des réunions et des manifestations de l’association.

Article 26 : Le secrétaire aux affaires sociales et aux conflits.

Il veille à la consolidation de l’entente et de la solidarité au sein de l’association.

Article 27 : Les Antennes

Elles sont composées des Kinésithérapeutes membres actifs de l’AKIMA dans les différentes régions.
Ce sont des relais du bureau executif dans les régions.
Les différentes antennes sont déterminées par le bureau exécutif.

Article 28 : Le commissariat aux comptes

C’est l’instance chargée du contrôle de la gestion financière et matérielle de l’association. Il est composé de deux (2) membres élus pour un mandat de trois (3) ans.
Les commissaires au compte rendent à l’assemblée générale ou aux congres.

Article 29 : Les commissions

Il est mis en place par le bureau exécutif, des commissions qui lui permettront d’atteindre les différents objectifs assignés par l’assemblée générale ou le congrès.

Ces commissions sont :

  • Une commission scientifique
  • Une commission de mobilisations des ressources
  • Une commission disciplinaire

Toutefois, en cas de besoin le bureau exécutif peut constituer d’autres commissions ou faire appel à des personnes ressources.
Les membres de ces commissions sont connus pour leur intégrité, leur dévouement et esprit de sacrifice, leur expérience professionnelle, et d’autres critères définis par le bureau exécutif.

Article 30 : La commission scientifique

Elle se charge de définir en collaboration avec le bureau les besoins en formation continue.
Elle aide à la publication d’articles scientifiques et à la mise en place de protocole de recherche.
Elle participe aussi à la mise à niveau selon les normes internationales du curriculum de formation des écoles de formations en kinésithérapie.

Article 31 : commissions de mobilisation des ressources

Elle se charge en collaboration avec le bureau de la mobilisation des ressources nécessaires pour la ténue des activités ainsi que l’atteinte des objectifs de l’association

Article 32 : commission de discipline et de code d’éthique

Elle est chargée en collation avec le bureau exécutif de veiller à la bonne application du règlement intérieur et du code éthique.

CHAPITRE V : Les Ressources

Article 33 :

Les ressources d l’AKIMA sont constituées :

  • les frais d’adhésion
  • les frais d’obtention de carte de membre
  • les cotisations des membres
  • les dons
  • les legs
  • les quêtes
  • tout autre appui externe

Article 34 :

Les fonds de l’AKIMA sont déposés dans un compte bancaire dont le numéro sera communiqué à tous les membres de l’association.

CHAPITRE VI : Dispositions finales

Article 35 :

En cas de dissolution, le patrimoine de l’AKIMA sera affecté à une autre association qui poursuit les mêmes objectifs qu’elle.

Article 36 :

Les présents statuts peuvent faire l’objet d’une révision à la demande des deux tiers (2 /3) des membres actifs de L’AKIMA ou sur proposition du bureau exécutif.

Article 37 :

Les présents statuts sont complétés parle règlement intérieur, qui précise les modalités de leur application, ainsi que le code éthique de la profession.

Article38 :

Les présents statuts entrent en vigueur à partir de la date de leur adoption à l’assemblée générale ou au congrès.