L’Amicale des kinésithérapeutes du Mali qui s’est muée en Association des Kinésithérapeutes du Mali a lors de l’année 2017 menée plusieurs activités dont entre autre :

1. PARTICIPATION AU CONGRES DE L’ASKIR A DAKAR AU SENEGAL

Du jeudi 20/04/2017 au dimanche 23/04/2017 s’est tenu à l’hôtel Novotel de Dakar et au Complexe Hôtelier Saly le IVème Congrès ordinaire de l’ASKIR (Association Sénégalaise des Kinésithérapeutes Rééducateurs) sous le thème : « l’ASKIR face au défi de la conformité avec la norme internationale dans la formation de base de la physiothérapie au Sénégal. »

L’AKIMA invitée à ce congrès a pu envoyer une délégation la représenter. Cette participation entre dans le cadre du renforcement de la coopération entre associations sœurs de la sous-région.

Etaient aussi invités, les Associations de Kinésithérapeutes du Bénin, de la Côte d’ivoire, du Mali, du Niger, les représentants de la WCPT (Londres), de l’Université de Duke (USA), de Handicap International, de l’USAID, le Ministère de Santé et de l’action sociale du Sénégal et le Directeur de l’ENDSS (Ecole Nationale de Développement des Services de Santé – Sénégal).

2. Recensement de l’ensemble des kinésithérapeutes sur le territoire malien.

Cette activité a permis à AKIMA qui ne possédait que très peu d’informations concernant le nombre de Kinésithérapeutes dans les régions et territoires du pays, d’avoir des informations fiables et complètes sur l’ensemble des professionnels ainsi que leur répartition. Ceci favorisera la mise en place de façon efficace d’activités de plaidoyer pour la promotion de la kinésithérapie au Mali.

3. Organisation de l’Assemblée Générale combinée à une formation professionnelle continue les 28 et 29 Avril 2017 à Bamako

Dans le but de mettre à jour ses textes fondamentaux pour une meilleure gouvernance et de repartir sur de nouvelles bases, une assemblée Générale (AG) a été organisée le 29 Avril 2017 à Bamako. Cette AG a connu un changement de nom du regroupement professionnel des kinésithérapeutes. Ainsi, ils sont passés du nom de « Amical des Kinésithérapeutes du Mali » à « Association des Kinésithérapeutes du Mali » (AKIMA). Aussi lors de cette AG, le toilettage des textes a permis de se conformer aux recommandations de la World confederation for physical therapy (WCPT) en vue d’une adhésion à cette organisation qui est la seule voix des kinésithérapeutes/physiothérapeutes dans le monde. Un nouveau bureau de 9 membre a été mis en place avec comme Présidente Mme Aminata Coulibaly pour un mandat de 3ans.

L’Assemblée Générale a été précédée le 28 Avril 2017 d’une formation professionnelle continue, à l’intention de tous les kinésithérapeutes du Mali et de la sous-région, qui a porté sur plusieurs thématiques dont entre autre : le plaidoyer, l’éducation, la douleur chronique dispensés par des formateurs venus des USA, de Londres mais aussi du Ghana, du Niger, de la côte d’ivoire. Lors de celle-ci. La formation a connu la participation des kinésithérapeutes venus de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

4. Participation à des Formations professionnelles continues au Sénégal et au Niger et organisation de séances de restitutions

Dans le but d’un renforcement des capacités des professionnels pour une meilleure efficacité dans leur milieu d’intervention, il a été retenu par le Bureau Exécutif l’envoie de délégations de kinésithérapeutes maliens aux formations continues organisées par les Associations des kinésithérapeutes du Sénégal et du Niger.

Organisée à Dakar par l’Association des kinésithérapeutes du Sénégal (ASKIR) du 30 Septembre au 04 Octobre 2017, la formation continue a porté sur les affections neurologiques, musculo-squelettiques, sur la gestion des douleurs chroniques, sur les Maladies tropicales négligées mais aussi sur la gestion des projets, sur la gouvernance et les stratégies de pérennisation à la sortie d’un projet. L’AKIMA a été représentée à cette formation par une délégation de 11 Maliens. Cette participation leur a permis aussi d’élargir leur réseau professionnel car d’autres délégations de kinésithérapeutes venues du Brasil, du Maroc, de la côte d’ivoire, du Bénin étaient présentes.

La seconde formation continue à laquelle AKIMA a envoyé une délégation de 2 kinésithérapeutes s’est tenue à Niamey et a été couplée à l’Assemblée Générale des Kinésithérapeutes du Niger. Cette formation qui a connu la participation de délégations du Bénin, de la côte d’ivoire a été axée sur la Paralysie cérébrale, les Accidents vasculaires cérébraux, la lombalgie et aussi sur les stratégies de pérennisation à la sortie d’un projet, les maladies tropicales négligées.

Des séances de restitution ont été organisées à l’intention des collègues maliens qui n’ont pas pu faire partir des délégations qui ont suivi les 2 formations. Ces séances ont permis des échanges et des mises à jour de connaissances mais aussi ont resserré les liens entre les kinésithérapeutes maliens.

5. La création du site web de AKIMA et de comptes sur les réseaux sociaux

Dans le but d’avoir une meilleure visibilité tant au plan national qu’international, nous avons décidé la création de notre site web qui a pour adresse https//www.akimali.org. Aussi, nous avons créé un groupe WhatsApp et facebook qui nous permettent de mieux échanger avec les collègues dans kinés différentes régions du Mali.

AKIMA website

6. PARTICIPATION CONGRES DE LA WCPT 2017 A CAPE TOWN EN AFRIQUE DU SUD

Du 02 au 04 juillet 2017, s’est tenu à Cape Town en Afrique du Sud le congrès de la World Confederation for Physical Therapy (Confédération mondiale pour la thérapie physique). Ce congrès qui a réuni plus de 2000 participants de plus de 100 pays a connu la participation de la délégation malienne composée de Mme Aminata Coulibaly et Leïla Maiga respectivement Présidente et Vice-présidente de AKIMA.

Ce séjour à Cape-town nous a permis de participer déjà le 30 Juin à une rencontre du projet SUDA qui portait sur la formation et la place des aides-kinés dans nos différents systèmes de soins.

Le 1er juillet, nous avons assisté en tant que observateurs à l’assemblée générale de la WCPT-Afrique qui a connu l’élection du ghanéen Jonathan QUARTER au poste de Président de la WCPT-Afrique et du béninois Joseph Martial CAPO-CHICHI au poste de Vice-président (1er francophone élu à ce poste).

Aussi, nous avons profité de notre séjour pour rencontrer des responsables au plus haut niveau de WCPT afin de discuter de notre adhésion

7. Organisation de la Journée Internationale de la kinésithérapie le 08 Septembre

Tout comme les kinésithérapeutes de la planète, ceux du Mali ont célébré la Journée Internationale de la Kinésithérapie. Lors de cette journée, des échanges ont été organisées avec des médecins spécialistes sur plusieurs pathologies. Aussi, sur les médias audio-visuels des émissions ont été organisées dans différentes langues locales, ce qui a permis à la population de mieux cerner les contours de la kinésithérapie. Aussi ceci a été l’occasion de rassembler les kinésithérapeutes autour d’intérêts communs.

8. L’équipement, en matériel informatique et en mobiliers, du siège de l’Association

AKIMA a pu se doter de matériels informatiques bureautiques ainsi que de mobiliers afin de mieux communiquer avec les kinésithérapeutes, d’améliorer son système d’archivage et sa visibilité.

Laisser un commentaire